5.7. Environnements de bureau

Contribution de Valentino Vaschetto.

Cette section décrit comment installer sur un système FreeBSD un des trois environnements de bureau populaires. Un environnement de bureau peut aller du simple gestionnaire de fenêtres jusqu'à la suite complète d'applications de bureau. Plus d'une centaine d'environnements est disponible dans la catégorie x11-wm du catalogue des logiciels portés.

5.7.1. GNOME

GNOME est un environnement de bureau convivial. Il comprend un panneau (« panel ») pour lancer des applications et afficher des états, un bureau, un ensemble d'outils et d'applications, et un ensemble de conventions qui rendent aisée la coopération et la cohérence entre applications. Plus d'informations concernant GNOME sous FreeBSD peuvent être trouvées sur https://www.FreeBSD.org/gnome. Le site contient de la documentation supplémentaire sur l'installation, la configuration, et l'administration de GNOME sous FreeBSD.

Cet environnement de bureau peut être installé à partir d'un paquet pré-compilé:

# pkg install gnome3

Pour plutôt compiler GNOME à partir du catalogue des logiciels portés, utilisez la commande qui suit. GNOME est une application importante en taille et qui demandera un temps notable pour être compilée, et cela, même sur un ordinateur rapide.

# cd /usr/ports/x11/gnome3
# make install clean

GNOME a besoin que /proc soit monté. Ajoutez la ligne suivante au fichier /etc/fstab pour monter ce système de fichiers automatiquement au démarrage:

proc           /proc       procfs  rw  0   0

GNOME utilise D-Bus et HAL comme bus des messages et couche d'abstraction matérielle. Ces applications sont automatiquement installées comme dépendances à GNOME. Activez-les dans /etc/rc.conf pour qu'elles soient lancées au démarrage du système:

dbus_enable="YES"
hald_enable="YES"

Après l'installation, il faut configurer Xorg pour lancer GNOME. La manière la plus simple de faire cela est d'activer le gestionnaire d'affichage de GNOME, GDM, qui est installé par défaut comme élément du paquet pré-compilé ou du logiciel porté GNOME. Il peut être activé en ajoutant la ligne suivante au fichier /etc/rc.conf:

gdm_enable="YES"

Il est souvent intéressant de lancer également tous les services GNOME. Pour accomplir cela, ajoutez une seconde ligne à /etc/rc.conf:

gnome_enable="YES"

GDM sera lancé automatiquement au démarrage du système.

Une deuxième méthode de lancement de GNOME est de taper startx à partir de la ligne de commande après avoir configuré le fichier ~/.xinitrc. Si ce fichier existe déjà, remplacez la ligne qui lance le gestionnaire de fenêtres actuel par une qui exécute /usr/local/bin/gnome-session. Si ce fichier n'existe pas, créez-le avec la commande:

% echo "exec /usr/local/bin/gnome-session" > ~/.xinitrc

Une troisième méthode est d'utiliser XDM comme gestionnaire d'affichage. Dans ce cas, créez un exécutable ~/.xsession:

% echo "exec /usr/local/bin/gnome-session" > ~/.xsession

5.7.2. KDE

KDE est un autre environnement de bureau simple d'utilisation. Ce bureau propose une suite d'applications avec une apparence et une prise en main commune, des menus et des barres d'outils, des raccourcis clavier, des couleurs et une régionalisation standardisés, ainsi qu'un système de configuration de l'environnement centralisé. Plus d'informations sur KDE peuvent être trouvées sur http://www.kde.org/. Pour des informations spécifiques à FreeBSD, consultez http://freebsd.kde.org.

Pour installer la version pré-compilée de KDE, tapez:

# pkg install x11/kde5

Pour plutôt compiler KDE à partir du catalogue des logiciels portés, utilisez la commande qui suit. L'installation du logiciel porté proposera un menu pour sélectionner quel composant à installer. KDE est une application importante en taille et qui demandera un temps notable pour être compilée, et cela, même sur un ordinateur rapide.

# cd /usr/ports/x11/kde5
# make install clean

KDE a besoin que /proc soit monté. Ajoutez la ligne suivante au fichier /etc/fstab pour monter ce système de fichiers automatiquement au démarrage:

proc           /proc       procfs  rw  0   0

KDE utilise D-Bus et HAL comme bus des messages et couche d'abstraction matérielle. Ces applications sont automatiquement installées comme dépendances à KDE. Activez-les dans /etc/rc.conf pour qu'elles soient lancées au démarrage du système:

dbus_enable="YES"
hald_enable="YES"

Depuis KDE Plasma 5, le gestionnaire d'affichage KDE, KDM, n'est plus développé. Un remplacement possible est SDDM. Pour l'installer, tapez:

# pkg install x11/sddm

Ajoutez cette ligne à /etc/rc.conf:

sddm_enable="YES"

Une deuxième méthode de lancement de KDE Plasma est de taper startx à partir de la ligne de commande. Pour que cela fonctionne, la ligne suivante est requise dans ~/.xinitrc:

exec ck-launch-session startplasma-x11

Une troisième méthode de lancement de KDE Plasma utilise XDM. Dans ce cas, créez un exécutable ~/.xsession comme indiqué:

% echo "exec ck-launch-session startplasma-x11" > ~/.xsession

Une fois KDE Plasma lancée, consultez son système d'aide intégrée pour plus d'informations sur comment utiliser ses différents menus et applications.

5.7.3. XFce

XFce est un environnement de bureau basé sur le “toolkit” GTK+ utilisé par GNOME. Cependant, il est plus léger et offre un bureau simple, efficace et simple d'utilisation. Il est complètement configurable, dispose d'une barre principale avec des menus, des petites applications et des lanceurs d'applications, il fournit un gestionnaire de fichiers et un gestionnaire du son, et il est personnalisable avec des thèmes. Puisqu'il est rapide, léger et efficace, il est idéal pour les machines anciennes ou lentes avec des limitations en mémoire. Plus d'informations sur XFce peuvent être trouvées sur le site http://www.xfce.org.

Pour installer le paquet pré-compilé de Xfce:

# pkg install xfce

Alternativement, pour compiler le logiciel porté:

# cd /usr/ports/x11-wm/xfce4
# make install clean

Xfce utilise D-Bus comme bus des messages. Cette application est automatiquement installée comme dépendance à Xfce. Activez-la dans /etc/rc.conf pour qu'elle soit lancée au démarrage du système:

dbus_enable="YES"

Contrairement à GNOME ou KDE, Xfce ne fournit pas son propre gestionnaire de session. Afin de lancer Xfce à partir de la ligne de commande en tapant startx, créez d'abord le fichier ~/.xinitrc à l'aide de la ligne:

% echo ". /usr/local/etc/xdg/xfce4/xinitrc" > ~/.xinitrc

Une méthode alternative est d'utiliser XDM. Pour configurer cette méthode, créez un exécutable ~/.xsession:

% echo ". /usr/local/etc/xdg/xfce4/xinitrc" > ~/.xsession

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur ftp://ftp.FreeBSD.org/pub/FreeBSD/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <questions@FreeBSD.org>.

Pour les questions sur cette documentation, contactez <doc@FreeBSD.org>.