2.4. Lancer l'installation

Important:

Par défaut, le processus d'installation ne modifiera rien sur le(s) disque(s) dur(s) jusqu'au message suivant:

Your changes will now be written to disk.  If you
have chosen to overwrite existing data, it will
be PERMANENTLY ERASED. Are you sure you want to
commit your changes?

L'installation peut être quittée à tout moment avant cet avertissement. Si quelque chose a mal été configurée, arrêtez juste l'ordinateur avant ce point, et aucun changement ne sera effectué sur le disque dur.

Cette section décrit comment démarrer le système à partir du support d'installation qui a été préparé à l'aide des instructions de Section 2.3.1, « Préparer le support d'installation ». Pour démarrer avec une clé USB démarrable, brancher la clé USB avant d'allumer l'ordinateur. Pour démarrer avec un CD ou un DVD, allumer l'ordinateur et insérer le disque à la première occasion.. Comment configurer le système pour démarrer à partir du support utilisé dépend de l'architure matérielle.

2.4.1. Démarrage pour les architectures i386™ et amd64

Ces architectures disposent d'un menu du BIOS pour sélectionner le périphérique de démarrage. En fonction du support de démarrage choisi, sélectionner le lecteur CD/DVD ou l'USB comme premier périphérique de démarrage. La plupart des systèmes proposent également la sélection du périphérique d'amorçage au démarrage à l'aide d'une touche sans avoir à entrer dans le BIOS. Généralement, la touche est soit F10, soit F11, soit F12, ou encore Escape.

Si l'ordinateur charge le système d'exploitation existant, alors soit:

  1. Le support d'installation n'a pas été insérés suffisamment tôt lors du processus de démarrage. Laisser le support inséré, et essayer de redémarrer l'ordinateur.

  2. Soit les modifications du BIOS étaient incorrectes ou non-sauvegardées. Revérifier que le bon périphérique a été choisi comme premier périphérique de démarrage.

  3. Ce système est trop ancien pour supporter l'amorçage à partir du support choisi. Dans ce cas, le gestionnaire de démarrage Plop (http://www.plop.at/en/bootmanager.html) peut être utilisé pour démarrer à partir du support sélectionné.

2.4.2. Démarrage pour l'architecture PowerPC®

Sur la plupart des machines, maintenir la touche C enfoncée lors du démarrage provoquera l'amorçage du CD. Sinon appuyez sur Command+Option+O+F, ou Windows+Alt+O+F dans le cas des claviers non-Apple®. A l'invite 0 >, entrez:

boot cd:,\ppc\loader cd:0

2.4.3. Démarrage pour l'architecture SPARC64®

La plupart des systèmes SPARC64® sont configurés pour démarrer automatiquement à partir du disque dur. Installer FreeBSD à partir d'un CD nécessite un passage par le PROM (OpenFirmware).

Pour cela, redémarrez le système, et attendez l'affichage des messages de démarrage. Le message dépend du modèle, mais devrait ressembler à ce qui suit:

Sun Blade 100 (UltraSPARC-IIe), Keyboard Present
Copyright 1998-2001 Sun Microsystems, Inc.  All rights reserved.
OpenBoot 4.2, 128 MB memory installed, Serial #51090132.
Ethernet address 0:3:ba:b:92:d4, Host ID: 830b92d4.

Si le système tente de démarrer à partir du disque dur à cet endroit, alors appuyer sur L1+A ou Stop+A sur le clavier, ou envoyer un BREAK par l'intermédiaire de la console série. En utilisant tip ou cu, ~# enverra un BREAK. L'invite PROM sera ok sur les systèmes avec un seul CPU et ok {0} sur les systèmes SMP, le chiffre indiquant le nombre de de CPUs actifs.

A ce point, placer le CD dans le lecteur, et taper boot cdrom à l'invite PROM.

2.4.4. Menu d'amorçage FreeBSD

Une fois le système démarré à partir du support d'installation, un menu similaire au suivant sera affiché:

Figure 2.1. Menu du chargeur FreeBSD
Menu du chargeur FreeBSD

Par défaut, le menu attendra dix secondes une saisie de l'utilisateur avant de démarrer dans le programme d'installation de FreeBSD ou, si FreeBSD est déjà installé, avant de démarrer sous FreeBSD. Pour mettre en pause ce décompte afin d'examiner les options offertes, appuyer sur Espace. Pour sélectionner une option, appuyer sur le chiffre, le caractère ou la touche en surbrillance. Les options disponibles sont les suivantes.

  • Boot Multi User (Démarage en mode multi-utilisateur): Cette option provoquera la poursuite du processus de démarrage de FreeBSD. Si le décompte du démarrage a été mis en pause, appuyer sur 1, B majuscule ou minuscule, ou encore Entrée.

  • Boot Single User (Démarage en mode mono-utilisateur): Ce mode peut être employé pour réparer une installation de FreeBSD existante comme décrit dans la Section 12.6.2, « Mode mono-utilisateur ». Appuyer sur 2 ou B majuscule ou minuscule pour entrer dans ce mode.

  • Escape to loader prompt (Quitter vers l'interpréteur de commandes du chargeur): Cela démarrera le système dans l'interpréteur de commandes du chargeur qui offre un nombre limité de commandes bas-niveau. Cette invite de commandes est abordée dans la Section 12.3.3, « Etape trois, /boot/loader ». Appuyer sur 3 ou Echap pour démarrer dans ce mode.

  • Reboot: Redémarre le système.

  • Configure Boot Options: Ouvre le menu montré et décrit sur la Figure 2.2, « Menu des options du chargeur FreeBSD ».

Figure 2.2. Menu des options du chargeur FreeBSD
Menu des options du chargeur FreeBSD

Le menu des options du chargeur est divisé en deux parties. La première partie peut être utilisée pour soit retourner au menu de démarrage principal soit pour réinitialiser les options à leur valeur par défaut.

La partie suivante est utilisée pour positionner les options disponibles sur On ou Off en appuyant sur le chiffre ou le caractère en surbrillance pour chaque option. Le système démarre toujours en utilisant le paramètrage choisi pour ces options jusqu'à ce qu'il soit modifié. Plusieurs options peuvent être modifées en utilisant ce menu:

  • ACPI Support: Si le système se fige au démarrage, essayer de positionner cette option à Off.

  • Safe Mode: Si le système se fige toujours durant le démarrage même avec l'option ACPI Support à Off, essayer de positionner cette option à On.

  • Single User (Mono-utilisateur): Positionner cette option sur On pour réparer une installation existante de FreeBSD comme décrit dans la Section 12.6.2, « Mode mono-utilisateur ». Une fois le problème réglé, repositionner l'option à Off.

  • Verbose (Verbeux): Positionner cette option sur On pour voir des messages plus détaillés lors du processus de démarrage. Cela peut être utile pour dépanner un matériel.

Après avoir effectuées les sélections nécessaires, appuyer sur 1 ou Retour arrière pour retourner au menu de démarrage principal, puis appuyer sur Entrée pour démarrer sous FreeBSD. Une série de messages de démarrage apparaitront au fur et à mesure que FreeBSD détectera le matériel et chargera le programme d'installation. Une fois le démarrage achevé, le menu d'accueil de la Figure 2.3, « Menu d'accueil » sera affiché.

Figure 2.3. Menu d'accueil
Menu d'accueil

Appuyer sur Enter pour sélectionner [ Install ] pour entrer dans le programme d'installation. Le reste de ce chapitre décrit comment utiliser ce programme d'installation. Sinon, utiliser les flèches droite ou gauche ou les lettres colorées pour sélectionné l'élément désiré. [ Shell ] peut être sélectionné pour accéder à un interpréteur de commandes FreeBSD afin d'utiliser des utilitaires en ligne de commande pour préparer les disques avant l'installation. L'option [ Live CD ] peut être employée pour tester FreeBSD avant de l'installer. Cette option est décrite dans la Section 2.11, « Utilisation du CD Live ».

Astuce:

Pour relire les messages de démarrage, dont la détection du matériel, appuyer sur la touche S majuscule ou minuscule, puis sur Entrée pour accéder à un interpréteur de commandes. A l'invite, taper more /var/run/dmesg.boot et utiliser la barre d'espace pour faire défiler les messages. Une fois terminé, taper exit pour revenir au menu d'accueil.

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur ftp://ftp.FreeBSD.org/pub/FreeBSD/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <questions@FreeBSD.org>.

Pour les questions sur cette documentation, contactez <doc@FreeBSD.org>.