9.6. Comment démarrer XDM au boot ?

Il y a deux écoles de pensée à propos du démarrage de xdm Une école démarre xdm epuis /etc/ttys en utilisant l'exemple fourni. tandis que l'autre lance simplement xdm depuis rc.local depuis un script X.sh dans /usr/local/etc/rc.d. Les deux approches sont valides, et suivant les situations, une méthode peut marcher et pas l'autre. Dans les deux cas, le résultat est le même : X fera apparaître une incite de login graphique.

La méthode du ttys a l'avantage de documenter quel vty X va démarrer et en passant la responsabilité de redémarrer le serveur X au logout pour s'initialiser. La méthode rc.local rend la destruction par un kill de xdm très facile si jamais un problème de démarrage du serveur X était rencontré.

Si xdm est chargé depuis /etc/rc.local, il peut-être démarré avec n'importe quel argument (i.e comme un démon).

Une version précédente de la FAQ disait d'ajouter les vt que vous vouliez que X utilise dans le fichier /usr/X11R6/lib/X11/xdm/Xservers. Cela n'est pas nécessaire, et X utilisera le premier vt qu'il trouvera.

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur ftp://ftp.FreeBSD.org/pub/FreeBSD/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <questions@FreeBSD.org>.

Pour les questions sur cette documentation, contactez <doc@FreeBSD.org>.