Pour les Nouveaux Venus à FreeBSD et Unix

Annelise Anderson

Version: 43184
Note légale
15 Août 1997 par .
Résumé

Félicitations pour avoir installé FreeBSD! Cette introduction concerne les nouveaux venus à la fois à FreeBSD et à Unix - elle commence donc par les bases. Elle suppose que vous utilisiez la version 2.0.5 ou une version ultérieure de FreeBSD telle que distribuée par Walnut Creek ou FreeBSD.ORG, que votre système n'a (jusqu'à présent) qu'un seul utilisateur (vous) - et que vous êtes probablement à l'aise avec DOS/Windows ou OS/2.

Version française de Frédéric Haby .

[ Multiples pages HTML / Page HTML unique ]

Table des matières
1. Initialiser et Terminer une Session Utilisateur
2. Créer un Nouveau Compte Utilisateur avec les Mêmes Droits que Root
3. Tour d'horizon
4. Obtenir de l'Aide et de l'Information
5. Editer des Fichiers Texte
6. Imprimer des fichiers DOS
7. D'autres Commandes Utiles
8. Etapes Suivantes
9. Votre Environnement de Travail
10. Autres
11. Vos Commentaires sont la Bienvenue

1. Initialiser et Terminer une Session Utilisateur

Ouvrez une session (quand vous obtenez à l'écran l'invite login:) avec le compte utilisateur que vous avez défini à l'installation ou sous le compte super-utilisateur root. (FreeBSD a déjà créé le compte root lors de l'installation; root peut accéder à tous les répertoires et tout faire, y compris effacer des fichiers essentiels, donc soyez prudents!). Les symboles % et # dans les exemples sont l'invite du système (la votre peut être différente), où % correspond à un utilisateur normal et # distingue le compte root.

Pour terminer la session (vous obtiendrez à nouveau l'invite login:), tapez:

# exit

autant de fois que nécessaire. Bien sûr, n'oubliez pas la touche Entrée à la fin des commandes, et rappelez-vous qu'Unix fait la distinction entre les majuscules et les minuscules - exit, mais pas EXIT.

Pour arrêtez l'ordinateur, tapez:

# /sbin/shutdown -h now

Ou, pour le redémarrer, tapez:

# /sbin/shutdown -r now

ou:

# /sbin/reboot

Vous pouvez aussi redémarrer avec: Ctrl+Alt+Delete. Laissez au système un peu de temps pour faire son travail. Cette séquence est, dans les plus récentes versions de FreeBSD, l'équivalent de la commande /sbin/reboot, et il est nettement préférable de l'employer que d'utiliser l'interrupteur de réinitialisation de votre machine. A moins que vous ne vouliez tout réinstaller ?

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur ftp://ftp.FreeBSD.org/pub/FreeBSD/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <questions@FreeBSD.org>.

Pour les questions sur cette documentation, contactez <doc@FreeBSD.org>.