Collaborer à FreeBSD

Jordan Hubbard

Contribution de  
Version: 43184
Version: 43184
Note légale
2013-11-13 par hrs.
Résumé

Cet article décrit les différentes manières pour une personne individuelle ou une organisation de collaborer au projet FreeBSD.

Version française de Marc Fonvieille .

Première version de Tuyet Tram Dang Ngoc

[ Multiples pages HTML / Page HTML unique ]

Table des matières
1. Les besoins
2. Comment participer
Index

Alors, comme ça vous voulez collaborer à FreeBSD? C'est génial! FreeBSD s'appuie sur les contributions de sa base d'utilisateurs pour survivre. Vos contributions ne sont pas seulement appréciées, elles sont vitales pour la constante progression de FreeBSD.

Contrairement à ce que certains pourraient vous faire croire, vous n'avez pas besoin d'être un expert programmeur ou un ami proche de l'équipe principale de FreeBSD pour avoir vos contributions acceptées. Un grand nombre, toujours en augmentation, de collaborateurs à travers le monde, dont les âges et l'expertise technique sont très variables, développent FreeBSD. Il y a toujours plus de travail à faire que de personnes disponibles pour s'en occuper, et davantage d'aide est toujours appréciée.

Le projet FreeBSD est responsable de tout l'environnement du système d'exploitation, et pas seulement d'un noyau ou de quelques utilitaires éparpillés. Ainsi, nos listes TODO (à faire) s'étendent sur une large gamme de tâches: depuis la documentation, les béta-tests et la présentation, jusqu'à l'installateur système et des types de développement du noyau hautement spécialisés. Des personnes de n'importe quel niveau de compétence, dans presque tous les domaines, pourront sûrement aider le projet.

Les entités commerciales engagées dans des entreprises relatives à FreeBSD sont également encouragées à nous contacter. Vous avez besoin d'une extension spéciale pour faire fonctionner votre produit? Vous nous trouverez réceptif à vos requêtes, du moment quelles ne sont pas trop exotiques. Vous travaillez sur un produit à valeur ajoutée? Faites-le nous savoir! Nous serons peut être en mesure de coopérer sur certains aspects. Le monde du logiciel libre va à l'encontre de nombreuses idées reçues sur la manière dont les logiciels sont développés, vendus, et maintenus, et nous vous invitons à lui donner au moins un second regard.

1. Les besoins

La liste suivante de tâches et de sous-projets représente une sorte d'amalgame des différentes listes TODO et des demandes d'utilisateurs.

1.1. Tâches de non-programmeur

De nombreuses personnes impliquées dans FreeBSD ne sont pas des programmeurs. Le projet comprend des rédacteurs de documentation, des concepteurs de site web, et des personnes assurant le support. La contribution de ces personnes se matérialise sous la forme d'un investissement en temps et une volonté d'apprendre.

  1. Lisez la FAQ et le Manuel régulièrement. Si quelque chose est mal expliquée, pas à jour ou tout simplement complètement faux, signalez-le nous. Mieux, envoyez nous un correctif (le SGML n'est pas difficile à apprendre, mais il n'y aucune objection à des soumissions en format ASCII).

  2. Aidez à traduire la documentation FreeBSD dans votre langue. Si la documentation existe déjà dans votre langue, vous pouvez aider à traduire des documents supplémentaires ou contrôler que les traductions sont à jour. Consultez tout d'abord la FAQ sur les traductions dans l'Introduction au Projet de Documentation de FreeBSD. Notez que vous ne vous engagez pas à traduire chacun des documents FreeBSD ce faisant — en tant que volontaire, vous pouvez faire autant que vous le désirez. Une fois que quelqu'un commence à traduire, presque toujours d'autres personnes rejoindront l'effort. Si vous n'avez le temps et l'énergie pour ne traduire qu'une partie de la documentation, traduisez les instructions d'installation.

  3. Lisez la liste de diffusion pour les questions d'ordre général à propos de FreeBSD et le groupe de discussion comp.unix.bsd.freebsd.misc de temps en temps (ou même régulièrement). Il peut être très gratifiant de partager son expérience et d'aider les gens à résoudre leurs problèmes; parfois vous pourrez même apprendre quelque chose de nouveau! Ces forums peuvent être également une source d'idées sur ce qu'il faut améliorer.

1.2. Tâches de programmeur

La plupart des tâches listées ici nécessitent soit un investissement considérable en temps, soit une connaissance en profondeur du noyau, ou les deux. Cependant, il y a également de nombreuses tâches utiles pour les “programmeurs occasionnels”.

  1. Si vous utilisez FreeBSD-CURRENT et que vous avez une bonne connexion Internet, il existe une machine current.FreeBSD.org qui compile une version complète une fois par jour—à chaque fois, essayez d'installer la dernière version et rapportez toutes les erreurs durant le processus.

  2. Lisez la liste de diffusion des rapports de bogue de FreeBSD. Il peut y avoir un problème que vous pouvez commenter de manière constructive ou avec des correctifs que vous pouvez tester. Ou vous pourrez même tenter de corriger un de ces problèmes vous-même.

  3. Si vous connaissez un correctif qui a été appliqué avec succès sur la branche -CURRENT mais qui n'a pas été intégré dans la branche -STABLE après un intervalle de temps raisonnable (normalement quelques semaines), envoyez au responsable un rappel poli.

  4. Déplacer des contributions logiciels vers src/contrib dans l'arborescence des sources.

  5. Assurez vous que le code dans src/contrib est à jour.

  6. Compiler l'arbre des sources (ou une partie) avec tous les messages d'avertissements activés et corriger les avertissements.

  7. Corriger les avertissements pour les logiciels portés qui font des choses obsolètes comme utiliser gets() ou inclure malloc.h.

  8. Si vous avez collaboré à un des logiciels portés, envoyez vos correctifs à leur auteur original (cela vous rendra la vie plus facile lors de la sortie de la prochaine version).

  9. Récupérer des copies de normes précises comme POSIX®. Vous pouvez trouver des liens sur ces normes sur le site du Projet FreeBSD de conformité aux normes C99 et POSIX. Comparer le comportement de FreeBSD avec celui requis par la norme. Si le comportement diffère, en particulier pour des éléments subtiles et obscures de la spécification, envoyez un rapport de bogue à ce sujet. Si vous en êtes capable, déterminez comment le corriger et joignez un correctif à votre rapport de bogue. Si vous pensez que la norme est erronée, demandez à l'organisme de normalisation de considérer la question.

  10. Suggérer d'autres tâches pour cette liste!

1.3. Travailler avec la base de données des rapports de bogue (PR)

La liste des PRs de FreeBSD donne tous les rapports de problème actuellement actifs et les demandes d'amélioration qui ont été soumis par les utilisateurs de FreeBSD. La base de données des PRs comprend des tâches de programmeurs et de non-programmeurs. Consultez les PRs ouverts, et voyez s'il y a quelque chose qui peut vous intéresser. Certaines de ces tâches peuvent être des tâches très simples qui ne nécessitent qu'une paire d'yeux supplémentaire pour vérifier et confirmer que le correctif dans le PR est correct. D'autres peuvent être bien plus complexes, ou pourront même ne pas inclure de correctif du tout.

Commencez avec des PRs qui n'ont pas été assignés à quelqu'un d'autre. Si le PR est assigné à quelqu'un d'autre, mais qu'il semble que c'est quelque chose dont vous pouvez vous charger, envoyez un courrier électronique à la personne en question et demandez si vous pouvez travailler dessus—elle pourra déjà avoir un correctif prêt à être testé, ou des idées supplémentaires sur lesquelles vous pourrez discuter.

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur ftp://ftp.FreeBSD.org/pub/FreeBSD/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <questions@FreeBSD.org>.

Pour les questions sur cette documentation, contactez <doc@FreeBSD.org>.